En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.

Compostage

Faisons notre compost

Faisons notre compostLa vente des composteurs organisée par la Communauté de Communes du Pays de Cruseilles a été un franc succès : 155 composteurs vendus sur un objectif initial de 90. Des séances d’information ‘’comment réussir son compost ‘’ pour ceux qui le désirait ont eu lieu à la Ferme de Chosal à Copponex.
 
Réservez votre composteur ici

30 % de nos poubelles (après tri du verre, carton, etc.) sont encore recyclable grâce au compostage.
Faire du compost est c’est un choix et un acte citoyen et fort de ce succès il compte renouveler l’opération l’an prochain. La gestion des déchets étant une compétence de la C.C.P.C., elle a bien l’intention de faire diminuer le volume de nos poubelles.

La recette pour faire son compost

  • Un composteur ou 4 planches.
  • Y mettre tous les restants de repas (légumes, pates, fruits, épluchures, marc de café, coquilles d’œuf écrasées, serviettes en papier...) en évitant les os, restes de viandes, poissons (pour ne pas attirer les rongeurs), les tomates, fleurs qui grainent, l’huile, écorces d’agrumes, les laitages, les feuilles de rhubarbes (qui ont un pouvoir insecticide).
  • Ne pas composter les bois de menuiserie traité, les litières de chats, sacs aspirateurs (un peu de bon sens !).
  • Alterner avec des couches de 5cm de gazon, et de feuilles bien sèches.
  • arroser le tout mais pas trop.
  • Remuer 1 à 2 fois à la fourche.

Que ce passe-t-il ?

Les micro-organismes viennent s’installer, ensuite le compost monte en chauffe sous l’action des matières vertes très azotées. Cette montée en température permet d’ ‘’hygièner’’ le compost en détruisant les agents pathogènes. Quand la chaleur descend les vers viennent à leur tour travailler. On obtient après plusieurs mois une terre noire très riche, que l’on peut tamiser pour enlever les gros déchets. Il ne faut pas l’utiliser pure car à ce niveau-là elle est toxique. La mélanger avec la terre ou l’épandre en couche de quelques centimètres et griffer la terre pour la mélanger. Plus besoin d’acheter de la terre pour nos balconnières.

Connexion