En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.

Le devenir de nos écoles - 2

Le lundi 29 février, une réunion publique d’informations sur le devenir de nos écoles a eu lieu à Vovray en Bornes. Les effectifs ont évolué depuis quelques années, passant de 33 élèves en 2009, à 43 en 2013 pour être à la rentrée prochaine de 63 élèves.  Cette hausse significative  permet pour la rentrée 2016 l’ouverture d’une 2ème classe au Sappey.  Un bungalow y sera installé durant l’été.

Les petites et les moyennes sections de nos deux communes resteront à Cruseilles pour la rentrée de septembre 2016.

Pour l’avenir, des études ont été  lancées par  la CCPC ainsi que par les deux conseils municipaux afin de recenser l’ensemble des priorités scolaires sur nos territoires.  Elles aboutissent à la même conclusion : La nécessité d’un groupe scolaire de 4 classes à l’horizon 2020 et d’une 5ème classe d’ici 2030 pour Vovray - Le Sappey.  L’idée d’un projet commun, économique et cohérent s’impose afin de scolariser les  enfants dans les meilleures conditions d’apprentissage de la petite section au CM2.

Une école sur un seul site avec une cantine et garderie est un projet porteur, incitant les parents à mettre leurs enfants dès la petite section dans cette structure commune. Il est cohérent avec la volonté depuis 2003 de travailler ensemble, par la création du RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal).

La réflexion des conseils municipaux s’est portée sur un terrain extérieur aux deux chefs-lieux, afin de désengager les deux bourgs et de mettre en avant la neutralité des 2 communes. Cependant, la réalisation d’un tel projet sur une courte échéance  s’avère impossible car la le terrain est actuellement en zone naturelle. Les deux communes ne possédant aucun terrain communal, les seuls espaces possibles sont alors en lieu et place des deux salles polyvalentes. La décision  des conseils municipaux a été de s’entourer d’un organisme extérieur, neutre afin d’avoir une vision extérieure et objective  sur la décision à envisager.  Les résultats de l’étude sont les suivants :

« Le site du Sappey est  contraint en terme urbain entouré par des voiries et des pentes plus fortes. La réalisation d’un groupe scolaire nécessite la suppression de la plupart des parkings existants et pose donc la question de la gestion des stationnements. De plus, la localisation de l’école sur la commune de Vovray  se défend  par la dynamique démographique qui verra plus d’enfants  issus de Vovray que du Sappey ».

Il a donc été  mis en avant l’idée d’utiliser l’espace de la salle polyvalente de Vovray  pour le nouveau groupe scolaire.  Ce projet  bouleversera  les 2 villages : pour Vovray,  ce sera  la disparition de la salle polyvalente tandis que pour Le Sappey, il n’y aura plus d’école dans le village et la salle polyvalente sera plus fréquemment utilisée.

Cependant, grâce à ce projet, il n’existera qu’un  seul groupe scolaire  de la maternelle au CM2, avec un  terrain multisports proche de l’école. Tout sera centralisé au service des familles et des enfants.

L’idée qu’un village meurt s’il n’y a plus d’école existe mais… Est-ce ainsi que vit un village ?

N’est-ce pas par le lien associatif, le lien humain autour de l’Ecole dans son ensemble et non uniquement autour d’un bâtiment  que nous pouvons tous ensemble  faire vivre nos villages.

C’est un beau challenge que nous devons relever afin de pouvoir permettre à nos enfants d’avoir les mêmes conditions de scolarisation  que les autres enfants tout en préservant  le cadre de vie auquel nous sommes tant attachés.

Connexion