En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.

Monsieur Le Maire

 

Dans le prolongement d’un premier engagement comme conseiller municipal, Pierre Gal accomplit actuellement son troisième mandat à la mairie du Sappey.Maire1
Depuis le temps où il était enfant à l’école du village, aidant ses parents aux travaux agricoles et au café-restaurant qu’ils tenaient, jusqu’au quotidien de son engagement actuel comme Maire du village, c’est tout un parcours de vie que l’on vous propose de découvrir.

Gal est un nom familier de la commune du Sappey. Aujourd’hui encore trois familles se partagent ce nom, désignant aussi le lieu-dit « Grange-Gal » sur la route de Clarnant au chef-lieu.

Sappeyrant depuis toujours, cela fait maintenant 15 ans que Pierre Gal assure la fonction publique de Maire de la commune. Après avoir fait ses armes en temps que conseiller, il a accepté de reprendre le flambeau des responsabilités municipales après Madame Dusonchet, précédente Maire.

Avec beaucoup de modestie, Pierre Gal dit simplement que son engagement pour sa commune est naturel et que le poste de Maire s’est imposé de lui-même, que cela s’est fait « comme ça », dans la confiance qu’on lui a accordée puis renouvelée par la suite.

Monsieur le Maire est également père de trois enfants, ayant une fille et deux fils. La première est Professeure des écoles à St Julien, le second a suivi sa passion en intégrant l’armée de l’air alors que le troisième poursuit encore ses études.


L’enfance de Monsieur le Maire

Né en 1956, Pierre Gal a passé toute son enfance au chef-lieu du Sappey, où ses parents tenaient le café du village doublé alors d’une pension de famille qui attirait les touristes désireux de venir prendre l’air de la montagne et de la campagne. A cette époque, sa famille, comme toutes les familles du village, vivait aussi d’agriculture et possédait, entre autres, quelques vaches laitières.
Avec son frère et sa sœur, Pierre Gal aidait donc ses parents aux travaux de la ferme et à ceux de la maison. Aujourd’hui, seul le café est encore ouvert, avec son patron qui fête ses 88 ans.
Monsieur le Maire commença l’école au Sappey. C’est à l’issue de l’école primaire qu’il descendit au Collège de Cruseilles avant de poursuivre vers Annemasse où il a appris la mécanique générale.
Il y avait à l’époque plus d’enfants à l’école du Sappey, qui était alors attenante à l’église. Après transformation et rénovation, l’ancienne école est aujourd’hui dévouée au logement social.

Les engagements de Monsieur le Maire
Pierre Gal travaille à la CCPC, employé au service de l’entretien des bâtiments communautaires (Ecoles maternelles et primaires des 13 communes de la CCPC).
Hors son temps de travail, il octroie cependant une part importante à la gestion des affaires communales du Sappey. Il faut dire que le calendrier est chargé et que les missions se succèdent sans fin.

L’année de Monsieur le Maire

Maire2En mars, il prépare le budget avec son conseil municipal. Le budget, voté fin mars, comprend deux grands axes : le fonctionnement et l’investissement, sans oublier le budget du Centre Communal d’Actions Sociales*.
Le budget dit « de fonctionnement » concerne toutes les charges qui incombent à la commune, telles que le personnel, les impôts, les assurances, l’électricité, le téléphone, le déneigement, le fauchage des abords…
Le budget dit « d’investissement » concerne tous les projets durables qui apportent un plus à la commune et qui l’enrichissent et la mettent en valeur comme le réaménagement de la place du village et l’extension de la salle polyvalente.
Le budget du *CCAS qui comprend notamment le repas des anciens.
Le second temps fort de l’année est la planification des projets intégrés et prévus dans le budget.
Au mois d’avril vient le temps de la fête des écoles,  et le repas de l’APE. Les écoles du Sappey et de Vovray-en-Bornes se partagent les classes par tranches d’âges, du CP au CM2. Chaque école possède son propre restaurant scolaire, mais chaque village organise la garderie des enfants, matin et soir, avec l’association des « Tartifilous ».
Au mois de juin, toujours le troisième dimanche, c’est la fête du village. Un moment important qui accapare chacun, avec son repas, ses animations. C’est un moment privilégié de convivialité que personne ne saurait manquer et qui nécessite une importante implication de bénévoles.
Au cœur de l’automne, ce sont les anciens combattants qui sont mis à l’honneur avec la commémoration du 11 novembre (1939-1945) ainsi que les anciens d’AFN (Les combattants de l’Afrique du Nord). Le même jour est organisé le repas des anciens du village.
C’est aussi dans le courant de l’automne que la bibliothèque organise et donne sa petite fête au profit de ses actions et que l’association « au bonheur des bornes » organise son repas. Les soirées « jeux de sociétés » reprennent à cette période 1 fois par mois, organisées par la commision «animation et jeunesse»
Début décembre vient le moment des mises en place des décorations et des illuminations de Noël. La place du village, l’église, l’école, la mairie et les petites rues adjacentes sont alors mises en lumière.
Avec toute une équipe de bénévoles, Monsieur le Maire prend part depuis toujours à ces journées de travail et de convivialité au profit d’un village embelli pour les fêtes de fin d’année.
Puis chaque début d’année, Monsieur le Maire convie les citoyens du village pour la cérémonie des vœux, autour de la galette des rois et du vin chaud généreusement offerts.

Le Sappey’tille
Le Sappey’tille n’est pas la feuille d’information du Maire ni des conseillers municipaux, c’est une feuille d’information de la commune, rédigée par la commission « communication ».
Un site Internet de la commune a été mis en place, www.lesappey.fr.  L’élaboration de ce site a été réfléchie et travaillée par la commission « communication » puis réalisée avec le concours et les conseils d’un spécialiste.
Ce site présentera toutes les informations concernant la commune, également les versions « en ligne » du Sappey’tille ainsi que tous les documents officiels téléchargeables.


Propos recueillis par Nicolas Challier

Novembre 2010

Connexion