En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur.

Les Jardins d’Akita

Espace de recherche « homme – cheval – terre »

ChevalTravail de duoAu-delà de la Thouvière, sur la route du Salève, dans la commune du Sappey, on découvre un paddock clôturé, qui semble être celui d’un simple propriétaire de chevaux parmi d’autres. En réalité il s’agit d’un lieu bien particulier : « Les Jardins d’Akita », « Espace de recherche Homme-Cheval-Terre ».
L’espace a été créé en 2005 par Jochen Zink et Christine Agassis Zink. Le mot « Akita » qu’ils ont choisi désigne, dans la langue lakota1 le souhait de « rechercher ce qui est perdu ». Ainsi, rechercher le sens perdu, rechercher les valeurs perdues, rechercher la dignité perdue, rechercher les forces ou l’énergie vitale perdues… On le comprend, une idée de recherche au sens large.


ChevalMaitreEtDiscipleLe parcours de Christine est une longue quête qui débute par un travail au service des chevaux de concours hippiques en tant que cavalière-soigneuse. Elle est en contact avec la souffrance des chevaux de club et de concours au quotidien depuis plus de 14 ans lorsqu’elle décide en 1998 de créer un centre de soins aux chevaux en difficultés sur le territoire suisse, son pays d’origine. A force de travailler à soulager la souffrance des chevaux, elle comprend peu à peu le lien qu’il y a de cette souffrance de l’animal à celle de l’être humain. Tant de personnes en difficultés s’approchent en effet des chevaux dans l’espoir de trouver dans cette relation mystérieuse, un apaisement et un soulagement à leurs souffrances.

Lire la suite...

Peintre au Sappey

Nous souhaitons vous présenter ci-après M. LOPONTE Roger dont les peintures honorent notre village.

 

peinture 1M. LOPONTE Roger est originaire de Genève où il réside habituellement avec sa femme.
Mais depuis qu’il a découvert notre village il y a 6 ans, il y monte régulièrement, dans un petit chalet situé « Chez Dianet » afin de profiter des magnifiques paysages qui s’offrent à lui.
Son attrait pour les paysages de la région, il le doit à son père, originaire de Marseille, et à sa mère, originaire du Valais, qui se sont installés sur Genève il y a de nombreuses années.
Durant son parcours scolaire, il s’est inscrit à l’Ecole Genevoise des Arts Industriels (créée par l’Ecole des Beaux-arts de Paris). Ce qui l’a conduit à devenir Architecte.
De par son métier, nécessitant énormément de croquis et dessins, et, avant tout, grâce à son père également passionné par la peinture, il s’est petit à petit attaché à peindre des aquarelles et au fil du temps des peintures à l’huile, dont nous vous présentons quelques exemples ci-après:

    

 

 

Lire la suite...

Connexion